Bonjour à toutes et tous,

Lorsque j'écris ou que je vous rencontre je vous dis combien il est difficile de "revenir", le temps n'effacera rien heureusement et les "habitudes" vont revenir.
Il y a 3 jours je recevais des photos de la très jeune fille dont la maman m'avait accueilli après avoir quitté prématurément mon hôte à Meghauli dans le Terraï. Hier je recevais un mail qui me disait de Katmandou "Tu es dans notre coeur Marc, tu nous manques ici", un autre mail de Lovely Hill, une invitation pour un dal bhat du principal de l'école de bambou, etc ....

Quand j'ouvre mes volets le matin et que j'aperçois les montagnes du Forez cela me connecte au Camp de Base, à Alice et Laurence ....

Pas de tristesse et une jeune fille de Katmandou m'a écrit "nous sommes si heureux avec mes parents du bon temps que nous avons eu avec toi que nous ne devons pas être triste ..." ( A méditer ...)

le bonheur